La ferme des longs sillons

Ma ferme des Longs Sillons est établie actuellement sur deux terrains, 2000 M2 et un verger d’un hectar pour une surface totale de 1200 M2 de culture.
Le premier terrain comporte 41 buttes en permaculture, le deuxième 40 planches plates en permaculture, auxquels il faut ajouter une serre de 110 M2. Le verger comporte une centaine de fruitiers composé de longue tiges et petits fruits.
Les sols de la commune sont principalement argilo-sableux d’origine alluvionnaire. La couche d’argile rougeâtre imperméable, épaisse de deux mètres, est située à environ deux mètres de profondeur et repose sur des roches fissurées. Les défauts de ce type de terrain médiocre, qui est généralement reconnu comme très peu propice à la culture de la vigne, ont toutefois été compensés par l’amélioration des méthodes de culture, et chose relativement rare pour la vigne, par l’utilisation trisannuelle d’apports importants d’engrais naturels comme le fumier de cheval et de vache (mélangés en proportions égales) et répandus dans de larges tranchées ouvertes à l’entrée de l’hiver sur environ un mètre aux pieds des ceps. La déclinaison douce du terrain et la présence des sables permettent en revanche un excellent drainage des eaux de pluie.
Les spécificités climatiques du village de Thomery tiennent à sa localisation particulière, intégralement situé dans un méandre de la Seine, et à sa position à l’orée orientale de la forêt de Fontainebleau qui l’abrite fortement des orages. De plus, le vignoble est protégé au nord et à l’est par le coteau de Champagne-sur-Seine et sa forêt. Les brouillards matinaux générés par la Seine à la fin de septembre et au début du mois d’octobre favorisent également la dernière phase de maturation du raisin et sa prise de couleur dorée.

Partager cet article

Facebook Google+